B.I.A. | La Salle Saint Rosaire

B.I.A.

La France est un grand pays d’aéronautique, par son histoire, par l’importance et la diversité de ses pratiques, par la richesse et le dynamisme de son industrie. Elle est porteuse d’une véritable culture scientifique et technique de l’aéronautique et du spatial où se mêlent toutes à la fois une aviation sportive et de loisir, variée et vivante, une aviation militaire prestigieuse, une aviation civile dynamique et innovante. La diversité des métiers, des pratiques, professionnelles ou amateurs, est animée par une même passion et une grande exigence de rigueur.

Le secteur aéronautique est un des secteurs les plus dynamiques de l’industrie et du commerce français. Nos avionneurs sont à la pointe de la technologie et beaucoup d’innovations dans ce domaine ont été et sont françaises. Toutefois, les métiers de l’aéronautique et du spatial et les filières de formation correspondantes sont encore souvent ignorés ou méconnus du grand public et notamment des élèves et de leurs parents.

Dans ce domaine pluridisciplinaire, il est donc intéressant de proposer au plus grand nombre une initiation à la culture scientifique et technique aéronautique et spatiale à la croisée des secteurs professionnels, sportifs et éducatifs.

 La préparation au brevet d’initiation aéronautique (BIA) par son approche pluridisciplinaire  permet :

– de donner plus de sens à la formation scolaire ;

– d’aborder les différentes facettes du domaine aéronautique et spatial ;

– de découvrir les filières menant aux carrières de ce secteur dans lequel il existe des débouchés variés. 

Ainsi, un élève suivant une préparation au BIA trouvera souvent des facteurs de motivation et des éléments pour élaborer un projet personnel d’orientation.

L’enseignement se fera par une approche aussi concrète que possible.

La relation avec les autres enseignements traditionnels sera recherchée.

Les exposés seront illustrés abondamment de schémas, de photos, de maquettes, d’animations ou de vidéos pour faciliter la compréhension et l’assimilation.

L’aérodynamique et la mécanique du vol pourront faire l’objet d’expérimentations permettant de montrer les phénomènes mis en jeu.

La simulation de vol pourra aussi être utilement mise en œuvre pour faciliter l’assimilation des notions abordées au cours de cet enseignement.

La préparation de voyages aériens permettra de concrétiser la plupart des notions de réglementation et de navigation. L’organisation de vols « découverte » est un moyen gratifiant et motivant de mettre en application tout ce qui est abordé dans la préparation au BIA.

Des visites d’installations aéroportuaires, d’ateliers de maintenance, d’entreprises de construction, de musées ou d’écoles aéronautiques, tout autant que des rencontres avec des professionnels, sont également souhaitables.

L’enseignement est dispensé à raison d’un volume horaire global de 53 heures de cours, auquel peut s’ajouter un temps consacré à des activités expérimentales ou de mise en situation. Cet enseignement doit pouvoir s’adresser aux élèves des classes de 4ème , 3ème de collège et aux lycéens.

Cette formation initie les élèves aux grands domaines de l’aéronautique et leur en donne un aperçu réaliste. Le programme permet de s’intéresser aux différents types d’aéronefs. L’élève ayant suivi cette préparation doit développer des connaissances et compétences en :

 – météorologie et aérologie ;

 – aérodynamique,

– aérostatique et principes du vol ;

 – étude des aéronefs et des engins spatiaux ;

 – navigation, réglementation, sécurité des vols ;

 – histoire et culture de l’aéronautique et du spatial.

Dans un esprit de liberté pédagogique, ces connaissances et compétences pourront être développées de façon globale au cours d’activités de synthèse (description d’un aéronef, préparation d’une navigation…)